Hier j’ai fêté 24h à Magic Kingdom! C’était tellement génial. On a commencé le soir par manger à Kona Café au Polynesian Resort. Comme toujours c’était délicieux. Après ça nous avons pris le monorail à Magic Kingdom. On est arrivés à 20h. C’est le deuxième fois j’ai visité le Magic Kingdom pour cette célébration. Il y avait beaucoup de personnes là, mais on a encore fait plusieurs choses. On a fait la nouvelle attraction “Seven Dwarfs Mine Ride” pour la premier fois. C’était génial sans doute. J’ai hâte d’aller encore. En général c’était une soirée à souvenir!

Hier j’ai fêté 24h à Magic Kingdom! C’était tellement génial. On a commencé le soir par manger à Kona Café au Polynesian Resort. Comme toujours c’était délicieux. Après ça nous avons pris le monorail à Magic Kingdom. On est arrivés à 20h. C’est le deuxième fois j’ai visité le Magic Kingdom pour cette célébration. Il y avait beaucoup de personnes là, mais on a encore fait plusieurs choses. On a fait la nouvelle attraction “Seven Dwarfs Mine Ride” pour la premier fois. C’était génial sans doute. J’ai hâte d’aller encore. En général c’était une soirée à souvenir!

gilbert-desmee
Les victimes vraiment sans espoir se trouvent parmi ceux qui semblent les plus normaux. Pour beaucoup d’entre eux, c’est “parce qu’ils sont si bien adaptés à notre mode d’existence, parce que la voix humaine a été réduite au silence si tôt dans leur vie, qu’ils ne se débattent même pas, ni ne souffrent et ne présentent pas de symptômes de névrosés.” Ils sont normaux non pas au sens que l’on pourrait appeler absolu du terme, mais seulement par rapport à une société profondément anormale et c’est la perfection de leur adaptation à celle-ci qui donne la mesure de leur déséquilibré mental. Ces millions d’anormalement normaux vivent sans histoires dans une société dont ils ne s’accommoderaient pas s’ils étaient pleinement humains et s’accrochent encore à “l’illusion de l’individualité”, mais en fait, ils ont été dans une large mesure dépersonnalisés. Leur conformité évolue vers l’uniformité. Mais “l’uniformité est incompatible avec la liberté, de même qu’avec la santé mentale… L’homme n’est pas fait pour être un automate et s’il en devient un, le fondement de son équilibre mental est détruit.”
Aldous Huxley, Retour au Meilleur des Mondes, 1958 (via fleurs-du-bien)